lundi 10 mai 2010

Les PME attendent plus que du conseil juridique de la part de leurs avocats

Les PME attendent plus que du conseil juridique de la part de leurs avocats


La complexité croissante du droit, la sophistication des montages financiers, l'intégration de nouveaux paramètres économiques sont autant de raisons qui amènent une évolution dans les rapports entre les PME et leur conseil juridique. Un rôle élargi à celui de partenaire, selon le cabinet d'avocats Cohen Amir-Aslani & Associés.

Fondé en 1990, le cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés est un spécialiste de l'accompagnement des PME pour leurs opérations de restructuration, de recherche de financement, d’entrée en bourse et d'accompagnement juridique au quotidien. "Depuis 10/20 ans, le visage et l’environnement des PME a changé, notamment du fait du rôle croissant joué par les fonds d’investissements et de la multiplication de montages financiers complexes. Aujourd’hui cet environnement financier est devenu une composante permanente du monde de l’entreprise. A l'époque, les opérations financières se chiffraient en millions d’euros. Aujourd'hui pour des opérations similaires, il n’est pas rare que l’unité de calcul soit passée à la dizaine de millions d’euros, constate Gérard Cohen, Avocat d'affaires et fondateur du cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés.

Ces opérations demandent davantage de conseils de natures juridiques. Dirigeants et souvent créateurs de leur activité, les patrons de PME doivent faire face à différents challenges : assurer la pérennité de l’activité dans une économie globale, à cycles courts et à compétitivité exacerbée, assurer l’équilibre des équipes en place, satisfaire les actionnaires. "Cela demande une grande capacité d’écoute, une acuité particulière à la culture et aux histoires entrepreneuriales, une bonne perception des aspects objectifs et subjectifs des projets de croissance ou d'alliance de ses clients, ainsi qu’une très bonne connaissance de l’environnement industriel et financier complexe dans lequel évoluent les entrepreneurs", observe Gérard Cohen.

Suivre la croissance d’une entreprise

Le cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés accompagne depuis ses débuts, une PME très importante du secteur automobile. Cette société, qui a toujours su protéger son indépendance, s'est appuyée sur le cabinet pour l'accompagner sur le long terme, de la création à la cotation en bourse. Le cabinet est notamment intervenu lors d'une phase sensible de substitution d'un investisseur, via une opération de LBO. Le cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés a participé aux côtés du dirigeant, au processus de choix de l’investisseur, mais aussi accompagné l'entreprise et son dirigeant dans une politique d’intéressement des collaborateurs. Grâce à ses opérations de financement, l'entreprise a pu poursuivre son exceptionnel développement.

Négocier un virage délicat dans la recomposition du capital d’une entreprise

Quand en février 2008, une importante PME du secteur des solutions industrielles doit se résoudre à reporter ses projets d’introduction en bourse, en raison des conditions défavorables sur les marchés financiers, le cabinet permet aux fondateurs de l’entreprise d’entrevoir une autre voie. Ce sera un LBO réalisé avec le concours d’une grande banque française. Il permettra de lever, auprès d’un fond d’investissement de premier plan, les fonds nécessaires au financement des plans d’expansion de l’entreprise. Il permettra également de recomposer un nouvel actionnariat plus proche des objectifs de conquête de la société tout en redonnant aux deux associés fondateurs la majorité du capital.

Accompagner les restructurations absorptions de groupe et le repositionnement du management

Après être entré au capital d’une entreprise du secteur des médias, un grand groupe de communication a souhaité l’absorber intégralement. Le cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés a apporté sa valeur ajoutée aux montages juridiques d’une telle opération, tout en intégrant les facteurs humains qui se sont présentés à l’occasion de cette opération sensible. Le cabinet a agi tout autant en médiateur entre des dirigeants aux personnalités fortes, qu’en garant du respect des obligations juridiques, sociales et financières liées aux réorganisations d’activités.


A propos du cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés.

Fondé en 1990 par l’avocat d’affaires Gérard Cohen, le cabinet Cohen Amir-Aslani & Associés regroupe les compétences des avocats Ardavan Amir-Aslani et leurs équipes. Le cabinet fait partie du réseau d’indépendants GLOBAL LAW.
A travers ses vingt cinq ans d'expérience professionnelle, Gérard Cohen a développé une clientèle de premier plan constituée de grandes PME et de grands groupes. Gérard Cohen accompagne ces entreprises et ces groupes dans toutes les phases de leur développement, tant en France qu'à l'étranger. Il intervient aussi régulièrement dans des opérations de LBO, de levées de fonds et d'appels publics à l'épargne. A travers ses vingt ans d'expérience professionnelle, Gérard Cohen a développé une clientèle de premier plan tant du côté des banques d'affaires que des grands groupes industriels. Il a notamment été à l'initiative de quelques unes des opérations financières les plus sophistiquées en France.
Ardavan Amir-Aslani est associé au sein du cabinet Cohen Amir-Aslani et Associés, cabinet à vocation internationale, où il dirige les départements de droit International public et privé. Ardavan Amir-Aslani, acteur reconnu en matière de droit public international, représente plusieurs États à travers le monde. A ce titre, il est intervenu en tant que Conseil auprès d’Etats dans le grand contentieux international et les grands contrats commerciaux étatiques. Il a en outre participé à la rédaction de leur droit interne relatif aux investissements étrangers, valeurs mobilières, privatisations, finance islamique. Il assiste régulièrement les Etats dans les négociations et la rédaction de contrats internationaux et les représente devant des juridictions internationales et des cours d’arbitrage.
Karine Fitau participe au développement de l'activité corporate et fusion-acquisition du cabinet. A ce titre, elle intervient également auprès des entreprises et fonds d'investissements pour lesquels le cabinet travaille en mettant à leur service une expertise reconnue des acteurs du marché.


Contact presse :
Laurent Durgeat, Agence PRformance
Tel : 01 56 03 55 47
E-mail : laurent@prformance.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire